Voyager dans le temps et jusqu’à Oricourt

”Oyez oyez bonnes gens ! C’est jour de fête, soyez en liesse !

Messires Louis et Thomas, Demoiselle Juliette, levez le nez de vos écrans et quittez vos haillons ! Enfilez vos plus beaux atours et enfourchez vos fiers destriers, nous partons. Une grande route nous ferons, bravant dangers, tempêtes et brigands, car ce jour, un seigneur nous attend. Le Sieur d’Oricourt nous fait grand honneur de nous convier en son logis. 

Allons, allons, pressez le pas ! Ne le faisons point attendre je vous prie.”

Des points d’interrogation plein les yeux, pendant quelques secondes, mes enfants et leur père me dévisagent avant d’éclater de rire.

”Maman, tu vas bien ? ”

”Mais oui mes chéris, je vous mettais juste dans l’ambiance médiévale de cet après-midi. Pour la suite, vous pouvez oublier les poulaines, les heaumes, capes et corsages. J’ai préparé des baskets, jeans et T-shirts. Mais dépêchez-vous quand même. J’ai vraiment réservé une visite guidée et c’est à 14h00”.

Direction le Château-Fort d’Oricourt, l’un des plus imposants témoins de l’architecture militaire médiévale de Franche-Comté. Autant dire un livre d’histoire XXL.

Oricourt 2013 Chateau En Fe

Oricourt 2013 Chateau En Fe

Oricourt 2013 Chateau En Fete17 JPCornevaux

Oricourt 2013 Chateau En Fete17 JPCornevaux

Oricourt Chateauenfete5

Oricourt Chateauenfete5

Revenir Au Moyen Age Oricou

Revenir Au Moyen Age Oricou

ORICOURT Par JP Cornevaux (5)

ORICOURT Par JP Cornevaux (5)

ORICOURT Par JP Cornevaux (

ORICOURT Par JP Cornevaux (

Dans ce joli coin de campagne, la route ondule à travers champs pour atteindre le village d’Oricourt situé dans un triangle formé par Lure, Villersexel et Vesoul. Inratable.

Et une fois dans le village, la haute tour carrée qui s’élève à 25 mètres dans le ciel vous guide jusqu’à l’entrée du château. Inratable-bis.

”Ah oui, quand même souffle Louis”

”Mais c’est un vrai château-fort du Moyen-Age ?” s’étonne Thomas.

Adrien, leur père, leur explique que nous ne sommes pas à Disneyland, mais dans la vraie vie. Et poursuit sur ”l’importance de préserver le patrimoine et ces fabuleux trésors de l’histoire que recèlent nos territoires, et d’encourager ces passionnés qui les font vivre…”. Son exposé justement s’interrompt lorsque s’approche un homme.

C’est le maître des lieux en personne qui nous accueille. Juliette me demande s’il est le vrai prince du château.
Je laisse ma fille à ses interrogations secrètes et glisse sa petite main dans la mienne pour suivre notre guide.

Dans ses pas, nous pénétrons dans l’intimité du château et l’histoire de Gaucher, connétable du Comté de Bourgogne et seigneur d’Oricourt vers 1170. D’abord les anciennes écuries où, autour d’une maquette, Jean-Pierre Cornevaux retrace pour nous l’histoire du château et de sa construction. Ensuite, c’est à l’extérieur et sur le bord du fossé que le site nous raconte son passé militaire. Impressionnant. Récemment réhabilité, le colombier s’ouvre alors dans toute son élégance. De retour dans l’enceinte, on apprend le rôle important de la basse-cour (cour de ferme) avant de pénétrer dans la haute-cour (cour d’habitation) dotée de ses courtines d’origine. La vie intense qui régnait ici dès le XIIème siècle se dessine. C’est émouvant pour moi de réaliser tout ce que ces pierres renferment d’histoires. Les enfants quant à eux sont très impressionnés. Le puits et son système à monte et descend les intrigue. L’eau était tellement importante et précieuse. Déjà. Tout comme le stockage de nourriture qui s’explique dans les pièces voûtées du rez-de-chaussée. Le curseur du temps glisse de 3 siècles jusqu’aux transformations du XVème siècle avec la Grande Cuisine et le Logis Rolin. Nicolas Rolin en l’occurrence, fondateur des Hospices de Beaune et propriétaire des lieux en 1435.

La promenade se poursuit aux latrines, au four seigneurial et s’achève par une présentation de la chapelle. Une heure et demie est déjà passée. Adrien est insatiable et multiplie les questions. Les enfants ont repéré l’affiche d’une fête médiévale qui se déroule ici le 1er week-end de juillet. ”Maman, et si on revenait pour Château en fête ? ”. Notre guide nous parle de marché médiéval, des artisans, des spectacles, de la musique, des hallebardiers, des échoppes, du tir à l’arc, à l’arbalète, des costumes et même des tavernes, une boulangerie… Un vrai voyage dans le temps ! ” dit-il.

Ce serait une très belle idée en effet. Juliette se hisse sur la pointe des pieds et me chuchote : ”Dis, maman, tu peux demander au monsieur si le vrai prince du château il viendra à la fête ?”

www.oricourt.com

Plus d'infos :
Office de tourisme du Pays de Villersexel
33 rue des cités - 70110 Villersexel
03 84 20 59 59
www.ot-villersexel.fr

Nos réseaux

Informez-vous
Liste des offices de tourisme  et bureaux d'information touristique
Balade en Haute-Saône
Trouvez vos itinéraires à pied, à cheval, en vélo ou en bateau
Nos partenaires
Sites, annuaires ...
Kit de communication
Photos, vidéos, brochures, bannières publicitaires, cartes, éléments graphiques
© 2017 Destination 70 - Réalisé par DN Consultants
Destination70 Le département de la Haute Saone