Regarder, écouter, comprendre... l'Echappée des 1000 étangs

« Papy, j’aimerais bien faire découvrir à Juliette les endroits où tu m’emmenais quand j’étais petit ». « Oui mon grand, avec plaisir, mais on en a fait tellement des balades tous les deux ! Il faudrait que vous restiez au moins un mois à la maison ton amoureuse et toi pour faire tous ces sentiers où je vous emmenais ta mère, ta tante, tes cousins et toi. 
Mais j’ai une idée… on va se faire un concentré des 1000 étangs en quelques heures seulement. Ce sera comme un apéritif, histoire de vous donner envie de revenir passer quelques jours ici. Allez, en voiture !»

Je prends le volant. Mon grand-père, qui connait évidemment la route par cœur, sera mon copilote. Juliette, à l’arrière est ravie de l’aventure autant que des anecdotes de mon enfance qui alimentent nos conversations. 

Depuis Servance, notre village familial, la route s’envole vers le fameux plateau des 1000 étangs. J’ai eu le temps de pianoter sur mon smartphone pour repérer cette fameuse Échappée des 1000 étangs que nous propose mon grand-père. Un circuit en voiture ponctué de 6 pauses paysage et patrimoine pour voir, sentir, écouter, apprendre, toucher et comprendre ce territoire.

 

Saint-Martin©ot1000etangs
Etangs-vus-Davion©YGoux
Mille-Etangs©4Vents
 Etang

« Mais il y a vraiment 1000 étangs ? » nous interroge Juliette. « Difficile à dire, mais on en est proche. A l’origine, ce plateau de 220 km2 perché à 600 mètres d’altitude est né d’un glacier ; au moyen âge, des moines défricheurs ont creusé les étangs pour y développer de la pisciculture et exploiter la tourbe » explique mon grand-père.

Dans ce paysage de landes, tourbières, marécages, bruyères, fougères et bouleaux, subsistent quelques jolis hameaux et villages qui font de cet endroit un lieu étonnamment vivant et habité. Pour preuve, cette ancienne école devenue maison d’habitation qui marque notre arrivée sur le Plateau des Grilloux, première étape de notre Échappée belle. « Vue du ciel » dit le smartphone. Le ciel qui s’ouvre au loin vers les ballons vosgiens au nord et à l’est, vers les forêts et vallées au sud. Le ciel surtout qui, par fragments et éclats, se reflète à la surface des étangs.  « C’est magnifique ! » s’enthousiasme Juliette, « on se croirait en Finlande. Ou au Canada !». Papy sourit « En un peu plus petit quand même ».

Mon grand-père nous guide sur ces petites routes qui sillonnent entre les étangs, saluant les occupants de chaque véhicule que nous croisons, chaque piéton et cycliste, tandis que nous gagnons son village natal, Beulotte-Saint-Laurent. L’église et son petit cimetière, la fontaine-lavoir, le café juste en face et, en contre-haut du hameau, la ferme où il est né. Cette fois, ce sont ses souvenirs d’enfance à lui qui affluent et nous font promettre de revenir bientôt s’égarer sur les sentiers et dans les bois où le Breuchin prend sa source.

Nous reprenons la route, direction Esmoulières avant de redescendre dans la vallée du Breuchin justement, pour gagner Faucogney-et-la-Mer. Le bourg fut longtemps une place forte entre Comté de Bourgogne et Duché de Lorraine. De cette époque riche, elle conserve des traces architecturales qui justifient son label de Cité de caractère de Bourgogne-Franche-Comté. Pour prendre la pleine mesure du village et de la vallée, on gagne en surplomb la chapelle Saint-Martin. L’édifice de grès rose nous offre un très beau belvédère et constitue une nouvelle pause paysage du tracé : kaléidoscope.

Chateau-Lambert-Musee-De-La-Montagne©OT1000etangs
Choeur-de -Eglise-Saint-Georges
Faucogney-et-la-Mer©OT1000etangs
Parking Grilloux©OT1000etangs

Tout près de là, au pied de la montagne Saint-Martin, le hameau d’Annegray raconte la fondation du premier monastère européen de l’irlandais Saint-Colomban au VIe siècle. Un site sonore qui constitue un nouveau point de notre tracé. C’est en sous-bois que se poursuit notre route vers Ecromagny. Ambiance subaquatique avec le très bel étang du Pellevin. « Une invitation au farniente et à la baignade ! On se croirait en vacances » s’enthousiasme Juliette. « Papy, c’est tes coins à champignons par ici, non ? » « Oh tu sais mon François, des champignons, cette année, y’en aura pas ! » J’éclate de rire. C’est LA phrase de mon grand-père. Et chaque année, bien sûr, il trouve suffisamment de cèpes, pieds de mouton, chanterelles et trompettes de la mort pour nous régaler mes cousins et moi.

Nous laissons derrière nous la jolie église et les fermes à chari d’Ecromagny pour gagner à travers bois et étangs le hameau de La Mer. Une étape bien nommée de l’Échappée : « Au fil de l’eau ». L’eau de ces fameux étangs qui surgissent au détour d’un virage, à fleur de route et parfois même en léger surplomb de celle-ci, comme à l’Etang du Boffy. « Mais ça ne déborde jamais sur la route ? » s’étonne mon amoureuse. Je la rassure : « Non, les étangs sont reliés entre eux et grâce à la nature des sols, des tourbières, les niveaux se régulent naturellement. C’est bien ça Papy ? » La fragilité des tourbières, la faune et la flore alimentent nos discussions jusqu’à l’ultime étape de notre balade : « Géologique » à la Croix du Montandré. Un calvaire de grès rose comme il y en a des dizaines par ici et qui marque l’importance de la foi et des rites religieux dans la région.

« Au XVIe, de nombreux catholiques fuyant le protestantisme qui s’implantait dans la région de Montbéliard se sont installés par ici » précise mon grand-père avant de nous faire remarquer la vue sur le Ballon de Servance et sa chère vallée. « C’est drôlement beau chez vous Jean… » murmure Juliette « La prochaine fois, je prends mes chaussures de randonnée et on va aux champignons tous les trois ».

Plus d'infos :
Office de tourisme des 1000 étangs (Melisey-Faucogney)
Place de la gare - 70270 MELISEY
Tél 03 84 63 22 80
www.les1000etangs.com

Nos réseaux

Informez-vous
Liste des offices de tourisme  et bureaux d'information touristique
Kit de communication
Photos, vidéos, brochures, bannières publicitaires, cartes, éléments graphiques
Nos réseaux sociaux
Appli My Haute-Saône
Téléchargez gratuitement la nouvelle application touristique
© 2017 Destination 70 - Réalisé par DN Consultants
Destination70 Le département de la Haute Saone